La playlist #2 – Avril 2017

Spotify - Avril 2017

Chaque mois, je réalise sur Spotify une playlist mensuelle de mes découvertes musicales au fil des listes proposées par Spotify, des partages de connaissances sur Twitter et sur Facebook ou encore des écoutes des radios musicales belges, principalement Studio Brussel (certainement la meilleure station de radio pour les 18-35 ans).

Je vous propose donc de partager ces découvertes, chaque mois, sur ce blog. Il ne s’agit pas forcément de nouveautés, mais simplement de chansons qui ont réussi à me scotcher durant ces trente derniers jours. Cela peut donc aller de l’électro à la trap en passant par de la pop-rock douce… Profitez !

Pour ce mois d’avril 2017 :

Gorillaz – Saturn Barz (Feat. Popcaan)
Jacob Banks – Chainsmoking
Louis The Child – Slow Down Love
NoMBe – Freak Like Me
Galantis – Rich Boy (Said the Sky Remix)
Miami Horror – Leila
Kendrick Lamar – HUMBLE.
Kendrick Lamar – The Heart Part 4
Jason Shay et Marika – For You
Michael Kiwanuka – Cold Little Heart (Radio Edit)
Unike Pluto – Everything Black (feat. Mike Taylor)
We Rabbitz – No Sleep
Die Antwoord – NEVER LE NKEMISE 1 (Instrumental°
VHS Collection – Waiting on the Summer
Grant – Starship
Nelly Furtado – Sticks And Stones
Van Echelpoel – Ziet Em Duun
Kraantje Pappie – Pompen

TVNR #76 – Satire, triste sire

Retrouvez-moi dans le 76e numéro du podcast TVNR, présenté par InkS, dans lequel je vous parle de la saga des changements chez France Inter et Europe 1 en cette fin de saison et des superbes sketches de Hasan Minhaj au Dîner des Correspondants de la Maison Blanche et de Samantha Bee au Non-Dîner des Correspondants de la Maison Blanche. Et avec Concombre et Stan, nous vous parlons de l’état de la satire en France.

> Cliquez ici pour découvrir le 76e épisode de TVNR.

TVNR est un podcast RadioKawa.

TVNR #76 - Image de couverture

Allô Centrale #59 – La Belle et la Bête photographiés en Gaule

Retrouvez-moi dans le 59e numéro du podcast Allô Centrale, présenté par Alexleserveur, dans lequel je vous parle de la saga de La Belle et la Bête (et de mon amour pour le dernier film « live » produit par Disney), du prochain album de bande dessinée d’Asterix le Gaulois, et de l’exposition du photographe Steve McCurry à la Bourse, à Bruxelles.

> Cliquez ici pour découvrir le 59e épisode d’Allô Centrale.

Allô Centrale est un podcast RadioKawa.

Allô Centrale #59 - Image de couverture

Playlist - Mars 2017 - Spotify

Chaque mois, je réalise sur Spotify une playlist mensuelle de mes découvertes musicales au fil des listes proposées par Spotify, des partages de connaissances sur Twitter et sur Facebook ou encore des écoutes des radios musicales belges, principalement Studio Brussel (certainement la meilleure station de radio pour les 18-35 ans).

Je vous propose donc de partager ces découvertes, chaque mois, sur ce blog. Il ne s’agit pas forcément de nouveautés, mais simplement de chansons qui ont réussi à me scotcher durant ces trente derniers jours. Cela peut donc aller de l’électro à la trap en passant par de la pop-rock douce… Profitez !

Pour ce mois de mars 2017 :

Hardwell – Party Till The Daylight (TC Remix)
DJ Fresh, Diplo, R. City, Craig David & Selah Sue – Bang Bang (René LaVice’s Trigger Happy Remix)
Nicki Minaj (feat. Mike WiLL Made-It) – Black Barbies
Paul Oakenfold – Otherside (Future House Radio Edit)
Deorro (feat. Lesley Roy) – Tell Me Lies
Finis Mundi & NOVAA – Say That
Lorde – Green Light
deadmau5 – Long walk off a short pier
Deorro – Feeling Pretty Good
banvox – Future
Fox Stevenson & Mesto – Chatterbox

TVNR #71 – Concentration des médias, la géographie des grands blocs

Retrouvez-moi dans le 71e numéro du podcast TVNR, présenté par InkS, dans lequel je vous parle de la mort du Grand Journal sur Canal +, de l’émission Le Plein de Sensations sur France 4 et de la concentration des médias en France, avec InkS, Alvin, Olivier et Setsunael.

> Cliquez ici pour découvrir le 71e épisode de TVNR.

TVNR est un podcast RadioKawa.

 TVNR 71

Découvrir le Japon en 10 étapes – #10 : les applications indispensables

Notre voyage au Japon se conclut tout doucement. Au bout de quinze jours d’un incroyable périple autour la Golden Route du Pacifique, nous allons devoir quitter ce monde qui nous a merveilleusement accueillis. Avant de dire au revoir à ces souvenirs que j’espère encore garder intacts quelques années durant, je me dois tout de même de vous donner quelques derniers conseils utiles pour préparer votre propre voyage au Japon. C’est bien pour cela que j’ai réalisé ces dix articles : vous donner envie de réserver dès que possible votre voyage pour l’Empire du Soleil Levant.

Et avant de préparer votre valise pour l’aéroport, prenez quelques minutes pour également préparer votre smartphone. Car il sera votre meilleur ami dans ce pays. Outre les réseaux wi-fi publics disponibles quasiment à chaque station de métro et autres magasins, n’oubliez pas de réserver un Pocket Wi-fi, disponible pour 80 € pour seize jours, en illimité. Le réseau est quasiment toujours fiable et vous pouvez connecter jusqu’à cinq appareils. Parfait, donc, pour utiliser votre smartphone et éviter d’être totalement perdu.

Voici les six applications que je vous conseille pour que votre voyage au Japon soit sans faute.

Citymapper (iOS, Android, gratuit)

Voici certainement l’application qui m’a le plus servi lors de mes quelques voyages de ces dernières années. Citymapper est juste l’application idéale si vous circulez dans les grandes villes du monde entier. Vous pouvez ainsi découvrir quels transports sont disponibles pour aller d’un point A à un point B, en temps réel. Et pas seulement grâce aux transports en commun : vous pouvez également connaître le temps pour couvrir la distance avec un vélo partagé, en taxi, avec un Uber ou tout autre moyen de transport disponible dans la ville concernée. Et à Tokyo et Osaka, Citymapper a été d’une grande aide. Vu que les Japonais sont très pointilleux au niveau des horaires, l’application s’est rarement trompée. C’est un indispensable si vous ne prenez que les transports en commun dans les grandes villes japonaises.

Le site internet de Citymapper

HyperDia (iOS, Android, freemium)

Si vous comptez prendre le train à grande vitesse au Japon, HyperDia est obligatoire sur votre téléphone. Cette application vous présente tous les horaires des Shinkansen et autres trains de banlieue, avec une grande précision : heure d’arrivée, heure de départ, quai… Tout ce qu’il faut savoir pour un voyage réussi. Attention, toutefois : l’application est gratuite durant une période d’essai d’un mois et vous devez payer 2,99 € par mois si vous souhaitez prolonger la validité de l’application. Notez que le site HyperDia, par contre, est bien gratuit mais est moins adapté à la lecture sur mobile.

Le site internet de HyperDia

Guides by Lonely Planet (iOS, Android, gratuit + 1,99 €)

Si vous n’avez pas l’envie d’acheter un guide « papier » ou un livre sur les monuments japonais à absolument visiter, n’hésitez pas à télécharger l’application « Guides by Lonely Planet », réalisée par le célèbre éditeur de guides de voyages. Dès que vous avez l’application, téléchargez la partie concernant les villes japonaises pour 1,99 € et profitez de la carte interactive pour découvrir les endroits intéressants autour de vous. Vous pouvez ainsi filtrer selon les activités culturelles, les restaurants, les bars, les hôtels, etc. Cela nous a été souvent utile quand nous avions quelques dizaines de minutes à perdre dans un quartier.

Le site internet de Lonely Planet

Yomiwa Dictionnaire de Japonais et Traducteur (iOS, Android, 4,99 €)

Cette application est destinée à déchiffrer les symboles japonais et à les traduire en temps réel grâce à votre caméra. Il vous suffit ainsi de placer votre caméra devant la phrase ou le signe que vous souhaitez traduire et l’application tente de proposer une traduction qui a du sens. Ne vous attendez donc pas à une phrase parfaite. Il s’agira avant tout des traductions littérales, souvent au mot par mot. À vous, ensuite, de tenter de comprendre le sens. Mais pour moins de 5 €, l’application fait bien son travail. Cela vous servira surtout dans les restaurants et boutiques qui ne proposent absolument pas de phrases en anglais pour vous aider.

Le site internet de Yowima

TripAdvisor et Yelp (iOS, Android, gratuit)

Il s’agit certainement des applications les plus connues de tous et ce n’est pas un hasard. Si vous souhaitez profiter d’endroits reconnus par des locaux, ces applications sont parfaites. Ne vous fiez pas seulement à la moyenne des étoiles, mais regardez également les commentaires et le nombre de personnes qui ont évalué les endroits que vous souhaitez visiter. Personnellement, nous avons été rarement déçus par les choix des utilisateurs de Yelp et de TripAdvisor.

Le site internet de TripAdvisor

Le site internet de Yelp

Voici donc mes derniers conseils pour votre prochain voyage pour le Japon. Personnellement, je compte bien les utiliser pour préparer une nouvelle virée dans ce pays tout simplement incroyable. Je ne peux également que vous recommander de parler aux autochtones, de leur demander de l’aide si vous vous sentez perdus,… Ils sont toujours prêts à vous aider, à tenter de communiquer avec vous malgré la barre de la langue, et à discuter, tout simplement. Le peuple japonais est avenant et n’hésitera pas à aller vers l’étranger pour qu’il se sente comme chez lui. C’est grâce à ces discussions, ces rencontres humaines, ces découvertes impromptues, ces visites que je suis décidé à revenir au plus vite au Japon. J’ose espérer que vous réserverez bientôt votre voyage pour ce pays, cet autre monde. Une véritable bouffée d’oxygène vous attend.

Si vous les avez manqués, voici mes neuf autres articles pour découvrir le Japon :

  1. L’avion et les transports
  2. Les logements
  3. Les endroits à ne pas manquer à Tokyo (1)
  4. Les endroits à ne pas manquer à Tokyo (2)
  5. Les endroits à ne pas manquer à Kyoto et Nara
  6. Les endroits à ne pas manquer à Osaka
  7. Les endroits à ne pas manquer à Miyajima et Hiroshima
  8. Se restaurer au Japon
  9. Qu’acheter au Japon

Découvrir le Japon en dix étapes – #9 : qu’acheter au Japon ?

Le Japon regorge de produits dont nous n’avons jamais entendu parlé en Europe. Outre la nourriture parfois surprenante, les souvenirs et autres gadgets qu’on peut trouver dans les supermarchés des grandes villes sont tout aussi déroutants. Et je ne parle pas seulement des produits qu’on peut trouver dans les fameux magasins à 100 ou 300 yens, regorgeant de gadgets utiles au quotidien ou simplement divertissants. Avant de quitter le Japon, il est donc temps de faire le tour des cadeaux intéressants à rapporter de l’Empire nippon.

Les produits électroniques

Si vous arrivez dans le quartier d’Akihabara à Tokyo, vous serez au paradis de l’électronique. Entre les magasins à dix étages proposant toutes sortes de produits électroniques et les stores remplis de bornes d’arcade (j’ai même pu découvrir une borne pour Left 4 Dead 2…), vous risquez de trouver votre bonheur. Et clairement, au moment de notre voyage, l’achat de ces produits était pour le moins intéressant. Des Nintendo 3DS XL à moins de 160 €, des disques durs de 1 To pour moins de 70 €, des chargeurs de 10000 mAh à moins de 70 € également… Il fallait donc en profiter. Que ce soit à Akihabara ou dans certaines boutiques de Shibuya, n’hésitez pas à comparer tous les prix. Et n’oubliez pas que vous pouvez en plus profiter d’une détaxe de la TVA en cas de montant supérieur à 150 €. C’est comme cela que j’ai pu acheter un casque audio Bose à 240 € au lieu de 350 € en Belgique. De nombreux magasins proposent en outre des réductions si vous utilisez certains moyens de payement : carte VISA, MasterCard ou autre…

Les souvenirs

Dans la plupart des sites touristiques que vous pouvez visiter au Japon, vous aurez évidemment droit à des petits magasins des souvenirs proposant des habituels porte-clés et autres gants de cuisine aux symboles nippons. Aux abords de nombreux temples de Tokyo et de Kyoto, vous trouverez également d’autres bicoques plus traditionnelles. Comme ces petites maisons sur la colline de Fushimi Inari Taisha,  dans lesquelles vous pourrez acheter des petites plaquettes en bois peintes à la main et représentant les divinités locales. Ou ces porte-bonheurs en bois qui doivent notamment vous aider en amour, en chance, dans votre travail, vos études… N’hésitez donc pas à aller voir ces petites boutiques qui ne payent pas de mine et qui proposent des souvenirs typiques et loin d’être onéreux.

En outre, que ce soit à Kyoto ou à Osaka, n’hésitez pas à découvrir les magasins de confection de baguettes traditionnelles. Vous aurez un choix particulièrement large et vous pourrez, gratuitement, faire graver le texte de votre choix sur ces baguettes !

Les vêtements

Quand on parle de « vêtements japonais », on pense le plus souvent à Uniqlo. Pourtant, ce magasin n’est pas forcément le moins coûteux du pays. Après avoir comparé les prix entre le Japon et la France, Uniqlo n’apparaît finalement pas beaucoup moins cher dans son pays d’origine. Profitez plutôt des magasins de Shibuya pour acheter des vêtements que vous ne trouverez pas forcément en Europe. Et croyez-moi, vous trouverez de tout, du style shojo au style urbain. Les Japonais sont plein de surprises. Attention toutefois aux tailles…

À lundi pour la suite et fin de nos aventures au Japon !

> À suivre : les applications indispensables <